Le DPE avec mention : Tertiaire

Diagnostic avant démolition OrvaultSans mention, un diagnostiqueur certifié qui pratique un diagnostic de performance énergétique aborde déjà au travers de cette évaluation, une problématique actuelle de taille : sensibiliser au mieux le propriétaire d’un bien immobilier à usage d’habitation, aux conséquences néfastes d’une surconsommation énergétique sur l’environnement.

Afin d’y parvenir, ses meilleures armes sont de mettre en avant la possibilité de faire des économies par un changement des comportements et éventuellement la réalisation de travaux.

Avec mention, tertiaire qui plus est, le professionnel certifié a la possibilité d’alerter aussi tous les propriétaires et administrateurs de biens immobiliers autres qu’à usage d’habitation.

Car doté de cette certification particulière en vigueur depuis le 1er février 2012, le diagnostiqueur avec mention sera libre d’opérer au sein de tous les bâtiments à usage tertiaire ou industriel, dans les locaux commerciaux, dans les ERP, etc.

En effet, il a reçu au préalable une formation bien spécifique, au cours de laquelle, il est non seulement informé de la réglementation précise en ce domaine, mais il doit aussi assimiler de nouvelles données liées à la sécurité des lieux de travail, à la thermicité et étanchéité à l’air des bâtiments, à des équipements spécifiques, comme à des outils et des procédures d’estimation étroitement liés aux activités exercées dans les bâtiments étudiés.

Bien entendu, cet apprentissage comporte un enseignement théorique mais aussi des exercices pratiques sur des cas complets, allant du calcul jusqu’au rapport, avec la méthode 3CL ou celle des relevés.

Ainsi, le professionnel améliore ses compétences et le donneur d’ordre peut alors bénéficier d’une étude qui sera parfaitement adaptée à sa situation, à son domaine d’activité, comme à la nature des locaux spécifiques qu’il occupe.

Informé des forces comme des faiblesses liées à la consommation énergétique primaire comme à l’émission des gaz à effet de serre du bien diagnostiqué, le propriétaire peut mieux se rendre compte des points qu’il peut améliorer, non seulement par une stratégie de gestion des ressources plus économique, mais aussi par des travaux de rénovation, grâce à l’opportunité qu’il a de suivre les recommandations judicieuses du diagnostiqueur.