Le repérage plomb avant travaux / démolition

Amiante enrobés NantesEvaluer le risques d’exposition au plomb des travailleurs d’un chantier de rénovation / réhabilitation ou démolition d’un bâtiment ancien antérieur à 1949 est une des étapes obligatoires avant le début des opérations.

En effet, dans ce type de projet, le CREP n’est pas suffisant pour localiser exactement le métal toxique, responsable encore de nombreuses intoxications dans le cadre du travail, que ce soit par les voies respiratoires ou par ingestion.

Sachant la capacité du plomb à être stocké par l’organisme et ce, même après la cessation de toute exposition, il est primordial de veiller à protéger toute personne et dans ce cas précis, tout travailleur susceptible d’être contaminé par ce polluant.

Composant des peintures sous forme de céruse, des canalisations sous forme métallique ou même des revêtements de surfaces métalliques sous la forme du minium de plomb jusque dans les années 70, ce matériau est omniprésent dans un grand nombre de bâtiments.

Car son interdiction en 1949, n’a pas couvert malheureusement tous les champs de son utilisation dans le bâtiment et n’a pas empêché non plus de continuer de le commercialiser aux particuliers, notamment en ce qui concerne les préparations de peinture, qui n’ont été interdites qu’à partir de 1993.

Pour cette raison et afin de respecter leurs obligations d’évaluer les risques professionnels, les maîtres d’ouvrage, comme les employeurs, doivent faire réaliser ce repérage et au regard des conclusions émises par le diagnostiqueur certifié qui prend en charge cette étude, veiller à ce que le mode opératoire soit parfaitement en corrélation avec toutes les préconisations émises.

Visant en premier lieu les matériaux et revêtements plombifères susceptibles d’être impactés par les travaux, le professionnel obéit à des méthodes de repérage, prélèvement et analyse physico-chimique bien précises, utilise et maîtrise un appareil portable à fluorescence X sophistiqué, élabore un rapport précis, contenant aussi bien des croquis que des formulations, et rédige des conclusions précieuses pour la mise en œuvre du chantier en toute sécurité.

Afin de compléter cette analyse, il fournit aussi, en annexe du rapport, une notice d’information, indiquant au donneur d’ordre, les effets du plomb sur la santé comme le mode opératoire à adopter en cas de présence de plomb, une aide précieuse pour assurer en amont la protection de tous les intervenants du mieux possible.